Des nouvelles

Toujours bonnes

Explosion du prix du Diesel

Explosion du prix du Diesel

Prix record pour le gazole

Le litre de gazole atteint un prix record à presque 1,54 €. Face à la hausse du coût des carburants, l’État appelle les distributeurs à réduire leurs marges mais reste réservé sur une baisse des taxes, qui représentent pourtant 60 % du prix, sans toutefois l’exclure totalement. Cependant, la baisse des taxes semble s’orienter sur une baisse de la TVA. Cela avantagerait d’avantage les foyers car la TVA est déjà récupérée par les entreprises.

D’après le comparateur de prix à la pompe carbu.com, son tarif moyen actuel s’élève presque à 1,57 €/l. Juste sous son record historique, le SP95-E10 s’affiche en moyenne à 1,61 €/l suivant la première source et à 1,66 €/l selon la seconde. Dans certaines stations, le litre d’essence atteint parfois les 2 €. 

En ces périodes de fortes augmentations, le suivi et le pilotage du poste carburant est primordiale pour les entreprises. D’autant que le contexte entraîne une hausse des fraudes aux carburants par les salariés.

Plusieurs facteurs de hausse combinés

La forte augmentation des prix du carburant est principalement due à la reprise économique et à la demande mondiale croissante après des mois de restrictions induites par la pandémie (y compris la production). Une augmentation qui est associée à une augmentation du prix du pétrole.

Le baril de référence Brent, qui coûtait moins de 55 dollars en janvier, coûte désormais environ 85 dollars après avoir augmenté de 10 dollars en un mois seulement.

À cela s’ajoute un surplus de demande dans certains pays qui utilisent le pétrole comme source d’énergie alternative au niveau industriel afin de compenser la tension dont le gaz fait l’objet.

Pour les automobilistes français, le prix d’un plein a augmenté de 10 à 15 € en un an.

Gazole, bientôt plus chère que l’essence ?

Les prix des carburants suivent les prix du pétrole qui ont fortement augmentés ces derniers mois, gonflés par la reprise économique mondiale et toujours contraints par l’offre de certains pays producteurs.

Plusieurs autres facteurs ont également une influence : le taux de change euro/dollar, le niveau des stocks et de la demande de produits pétroliers, les taxes…

La croissance sur un an est impressionnante, l’économie s’est redressée depuis lors et la demande mondiale a été encore plus forte qu’avant la pandémie.

Sur un an, on observe une augmentation de 24,60% du SP95 et de 28,10% du Gazole.

Le prix du gazole tend à se rapprocher du prix de l’essence, voir à dépasser celui-ci sur le long terme.

De ce fait, le resserrement de l’écart entre l’essence et le gazole, ajoutée à la mise en place des ZFE amène les entreprises à se tourner de plus en plus vers des modèles essences (hybride également).

Revenir sur les articles

D'autres questions.. ?