Des nouvelles

Toujours bonnes

La décarbonisation

La décarbonisation

Qu’est-ce que c’est ?

La décarbonisation correspond à l’ensemble des mesures et des techniques afin de chercher à se passer de l’utilisation de combustibles fossiles tels que le pétrole, le charbon ou le gaz pour les remplacer par des énergies renouvelables.

L’objectif est de combattre le réchauffement climatique par la réduction de l’émission de gaz à effet de serre provenant de l’activité humaine notamment dans le domaine du transport. On peut donc décarboner une flotte automobile.

Les enjeux

Pour décarboner leur mobilité, les entreprises ont un certain nombre de cartes en main.

Entre la réflexion sur les déplacements des salariés et l’organisation du travail en amont, le recours à l’autopartage, au covoiturage ou encore à l’électrification des véhicules est envisagé par le gestionnaire de flotte.

La décarbonisation de la mobilité routière est un enjeu important pour les métropoles densément peuplées. Là encore, pas de solution miracle, la réduction des émissions de CO2 du secteur des transports, notamment la mobilité routière, n’est pas chose facile.

Ce constat soulève deux questions : « que faire ? » et « comment faire ? ».

Il est aujourd’hui impossible d’apporter une réponse universelle tant les contextes géographiques, économiques, politiques et sociaux varient d’un pays, d’une ville à l’autre. L’enjeu consiste donc à apporter une réponse adaptée à chaque situation, capitalisant sur la variété de solutions et mécanismes de financement disponibles.

Comment faire ?

Pour décarboner votre flotte automobile, vous pouvez électrifier vos véhicules, en hybride rechargeable pour commencer ou en 100 % électrique. Mais aussi, recourir aux véhicules partagés par le biais de l’autopartage ou du covoiturage, proposer un crédit-mobilité à leurs conducteurs ou bien encore se mettre à vélo dans les centres urbains.

Cependant, pour réduire l’émission de CO2 et l’empreinte carbone dans l’environnement, il est plutôt conseillé de faire le choix de la voiture électrique.  En effet, cela permettrait de réduire de 50% à 70% l’empreinte carbone par rapport à une voiture thermique fossile.

Des solutions sont en cours de développement vers des véhicules à pile combustible. Cependant, cette option suppose que l’hydrogène utilisé soit décarbonisé.

Si votre contexte ne permet pas le déploiement de véhicules hybrides et/ou électriques, vous pouvez commencer par revoir votre parc automobile avec des véhicules plus récents avec un taux d’émission de CO2 le moins élevé possible.

Comment charger les véhicules électriques dans les stationnements privés et  publics

On parle de nous :

Revenir sur les articles

D'autres questions.. ?